Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2010 1 18 /01 /janvier /2010 21:03
I - A la fin de la guerre froide (milieu des années 70 - 91)

A - Les dernières tensions
1) Le repli étatsunien


Le Vietnam est entièrement communiste, et le Cambodge est contrôlé par les Khmers rouges et le Laos a également basculé dans le communisme. De plus, l'Iran rompt avec les USA. Le Shah d'Iran était une dictature, et l'opposition sera menée par lle religieux Ayatollah Khomeiny, réfugié en France. Il va profiter d'une révolution en Iran pour s'emparer du pouvoir, et ainsi se positionne contre les USA en 79, dont il prend en otage l'ambassade pendant plus d'un an. De plus, l'Amérique Latine souffrer d'une montée de la guerilla communiste du Nicaragua, Salvador et à Grenade. Economiquement, les USA sont sur une mauvaise pente, avec la chute des accords de Bretton Woods, la non-convertibilité du dollar en or. De plus, Nickson, dans l'affaire du Water Gate, va être accusé d'espoinnage du camp démocrate durant les élections, ce qui le conduit à la démission. Donc le système politique des USA est fraigle.

2) Le renforcement soviétique


Sous Brejnev, l'URSS entre 75 et 80 profite du recul des USA pour avancer. Ils gagnent le vietnam, le laos, le cambodge, l'angola, le mozambique et l'étiopie. L'URSS rattrape son retard nucélaire, et dépasse même les USA sur le nombre d'gives. Mais les dépenses militaire du pays représentent 15% du PNB.
ils installent des missiles SS20 dirigés contre l'europe de l'ouest, avantage que ne possède pas les USA. L'URSS poursuit ainsi son extension en envahissant l'Afghanistan, car c'est un pays frontalier, un passage pour les routes  de pétrole et l'ouverture sur la mer en 79.

3) "America is back"

Roanld reagan succède à Jimmy Carter. il va dénocner l'URSS comme "l'Empire du Mal", donc il rompt avec la détente entre les deux grands. Cela va se traduire par une série de mesures en représailles de la politique soviétique menée, c'est à dire l'invasion de l'Afghanistan, les SS20, les américains vont décider l'embargo sur les céréales vers l'URSS et vont aussi boycotter les JO de Moscou en 80. De plus, ils vont soutenir militairement les résistants Afghans, les talibans.

Pour contrer les guerillas Marxistes, les USA vont aider les dictatures. On va également installer des missiles en Europe, les Pershing. On développe également le programme IDS : Initiative de défense stratégique.

B - La chute du bloc soviétique
1) Un système bloqué

L'URSS va se retrouver bloqué en Afghanistan, car ils ont du mal à l'emporter ddans les montagnes. Cela va discréditer l'URSS face au tiers monde. Les contestations sont nombreuses en Europe de l'Est, et le Soldarnöse est discident, sous le leader Lech Walesa. De plus le papae les soutient.
la Pologne va donc servir d'exemple, la hongrie suit l'URSS mais libéralise son économie. La Roumanie ne va pas suivre le boycott des JO de Los Angeles.

L'économie de l'URSS est plombée par 15% de dépenses militaires. Cela contribue aux problèmes de pénurie, on appelle cela l'économie de la file d'attente. De plus, c'est une gérontocratie, c'est à dire qu'ils sont gouvernés par des vieux. En 1985, ils vont choisir un petit jeunot, Gorbatchev. il engage alors 2 réformes, la Glasnost et la Perestroïka.

2) Glasnost, Perestroïka et échec des réformes

L'URSS est au bord de la faillite, le système va exploser si l'on ne le réforme pas. Mais politiquement tout est bloqué par la nomenklatura, la classe des dirigeants communistes,  qui bloquent toute modification politique. Gorbatchev va donc mettre en place la Glasnost, une forme de libéralisation de la politique, une plus grande liberté d'expression et une prise de décision plus transparente, ainsi que la libération des opposants. Cela va permmetre à Gorbatchev de mettre en place la Perestroïka, une grande restructuration. Elle consiste à réinvestir l'économie privée dans le pays. De plus, L'URSS n'a pas les moyens pour sa politique extérieure. Il va donc réinvestir les dépenses étrangères. Cela conduira à un désengagement en Afghanistan, ils cessent d'aider le Nicaragua et l'Angola. Donc Reagan estime qu'il peut entamer une relance du dialogue, ils signent les accords de désarmement. Le Traité de Washington prévoit la destruction des missiles en Europe. En juillet 91, l'accord Start 1 prévoit la destruction de 15 à 30 % des armes stratégiques. Cela a pour conséquence sur les démocraties populaires que Gorbatchev va mettre fin à la doctrine Brejnev. En déclarant que l"URSS n'interviendra plus dans les affaires des pays. Donc les démocraties populaires deviennent libres.
En 89, la mur de Berlin chut, suivi par les démocraties populaires. On date la fin du bloc soviétique vers fin 90.
En RDA, après la chute du mur s'engage immédiatement un processus de réunification. Or en réalité, la RDA rejoint la RFA. Cela est mené par kohl. La première unification est par la monnaie, le Deutschmark., en juillet 90, puis en ictore 90 a lieu l'unification des Etats, rendue possible par la signature du traité "2+4" C'est la reconnaissance par les alliés de la réunificationn allemande. ce traité annonce la fin de la présence militaire soviétique et l'adhésion de la RDA à l'ONU.
Les mouvements nationallistes dans les Républiques démocratiques soviétqiues vont proclamer leur indépendance des mars 90. Gorbatchev décide de ne pas répliquer, mais des conservateurs vont tenter un coup d'état en 91, contré par laction du président de la fédération Russe. En décembre 91, les Presidents des Fédérations de Russi, Ukraine, Biélorussie, constatent la disparition de l'URSS.
Le 25 décembre 91 sera la démission de Gorbatchev, c'est à dire la chute de l'URSS. Par la suite, la Russie prendre la place de l'URSS à l'ONU.
C'est alors la fin de la guerre froide, et semble signer la fin du communisme, seuls survivants la chine, cuba et la corée du nord.

II - La victoire du modèle américain

A - L'apparent triomphe du modèle libéral


Après la chute du communisme, les anciennens démocraties populaires choisissent le modèle occidental et démocratique, ainsi que l'économie de marche.
ils percoivent des aides financières pour éciuter les conflits. Dans les années 80, la Vhine met en place une économie de marché, tout en restant communiste (dictature). On assiste donc à une uniformisation du monde, et le philosophe américain Fukuyama déclarera la "fin de l'histoire".
Mais cette vision idéale est très vite contestée car il y a une multiplication des confflits et une contestation dee plus en plus grande envers le modèle américain, avec notamment l'émergence de l'islamisme.

B - Une hyperpuissance contestée?

Ils sont désormais seuls dominants du monde, en cumulant plusieurs formes de puissances.
Tous d'abord, ils possèdent la puissance militaire, ils sont les seuls à pouvoir mobiliser très vite des forces armées, cela s'explique par le fait qu'ils aient des flottes dans tous les océans, avec des portes avions. Ils deviennent les gendarmes du monde. Cela s'explique par leur énorme budget militaire. Enn 2004 : 400 milliards de dollars. Ils possèdent la moitié des forces nucléaires et navales mondiales. ils possèdent un tiers des richesses mondiales mais ne font que 5% de la population.
Ilss dominent par la technologue, en se distinguant par les NTIC, ils s'illustrent à travers de grandes FTN, omme Microsofft ou Google, la maitrise de l'outil internet leur permet égalment une domination culturelle avec la diffusion de leur culture à travers le monde (mode de vie,n musique, cinema, télé)

On ne peut donc pas contester le fait qu'ils ssont les plus puissants, mais leur façon de dominier le monde peut etre critiquée. En effet, le plus frappant sont les attentats, notamment par Al Qaïda, les extremistes musulmans.
il y a également des contestations moisn violentes, notamment en Europe et plus partticulièrement en france. De plus, le mouvement Altermondialiste conteste les USA.

III - Un "arc des crises" qui prend de l'ampleur
A - la désagrégation du bloc soviétique à l'origine de nouvelles menaces et tensions

1) Les nouvelles sources de tension à travers l'exemple des Balkans


L'Arc des crises s'etend des balkans, en passant pas le Moyen orient, le Caucause en allant jusqu'au Pakistan.
- l'exemple de la yougoslavie

En 91, la yougoslavie explose. C'est une mosaïque de peuples, qui sont réunis en 6 républiques fédérées en Yougslavie. Elle regroupe la Slovénie, la Croatie, la Bosnie-Herzégovine, la Serbie, le Monténégro, le Voïvodine. Tito tenait le pays, mais il meurt en 80, et les républiques reprochent à la Sebie de contrôler le pays. La chute de l'URSS va encourager les contestations intérieures. Donc en 1991 les Croates, les Slovènes, les macédoniens et les bosniaques proclament leur indépendance. Mais la Serbie ne va pas l'accepter, ce qui va engranger une guerre civile, Serbes contre Croates et Slovenes. En Bosnie Herzégovine, les Serbes ne veuulent pas lâcher car il y a des Serbes en Bosnie. La guerre commence en 1992, l'armée fédérale et des milices Serbes vont envahir au printemps 1992 les deux tiers du territoire Bosnique et le conflit prendra fin en 1995. On a alors une montée du nationalisme et du séparatisme qui mène à des conflits interethniques et une guerre intraéthatiques. C'est ce que l'on appelle la purification ethnique.
Dans les années 90, l'enjeu majeur est de trouver un nouvel ordre international : 2 solutions s'offrent alors :
- l'unilatéralisme
- le multilatéralisme.
Ce sera donc soit le monde entier, soit les USA qui feront régner l'ordre dans le monde.

2 ) Du multilatéralisme à l'unilatéralisme américain : un nouvel ordre mondial se met en place

a ) Les tentatives de multilatéralisme

le nouvel ordre mondial se base sur une coopération internationale et par le respect du droit international sous la conduite de l'ONU. On est donc dans un modèle multilatéraliste.
- De nouveaux champs d'intervention pour l'ONU
La possibilité pour l'ONU d'intervenir dans les affaires internes des pays. le droit d'ingérence est autorisé pour l'ONU, il est utilisé pour la première fois en Bosnie.

- La création d'un TPI Tribunal Pénal international
Le 1er TPI fut crée en ex-yougoslavie

b) Le multilatéralisme mis en échec
- Echec de l'ONU lié à son impuissance

Ils ne sont pas habilités à intervenir militairement contre les bélligérants. On intervient pas lorsqu'une grande puissance est mise en cause : ex de la thcétchénie. De plus, la majorité des fonds proviennent des USA.

c) L'unilatéralisme américain l'emporte à partir de 1995

Contrairement à  l'ONU, les américains disposent d'une force militaire efficace : l'OTAN, qui va prendre le relais de l'ONU, notamment en Yougoslavie en guerre. De plus, ils sont une surpuissance. on le voit car les USA utilisent leur droit d'ingérence sans en aviser à la communauté internationale, droit réservé à l'ONU. On peut noter l'intervention au Kosovo en 1999. Les USA l'emportent car leur superpuissance leur permet d'être les gendarmes du monde, car elle seule a pu signer l'accord de Dayton qui mène au règlement du conflit en 1995. Progressivement et parallèlement à leur profit, ils détournent les droits d'ingérence. on voit aussi l'unilatéralisme des USA parace qu'ils vont toujours refuser de reconnaître la cour pénale internationale.

B - Le proche et le moyen orient : une zone sous tension permanente

Le moyen Orient part de l'Egypte, du Soudan et s'étend jusqu'à l'Afghanistan

1) Pourquoi une instabilité persistante?

a) une région traversée par des crises et des conflits

On a des conflits territoriaux entre états au niveau des zones frontalières et de la reconnaissance des territoires, il y a aussi des conflits séparatismes (Kurdes partagés entre Syrie, Iran, Irak et Turquie). Les guerres civiles entre des partis de communautés opposées (Liban, Irak). on observe également des pays accusés de prolifération chimique et d'armes nucélaires. il y a également une forte présence du terrorisme dans ce secteur.

b) Les facteurs de perturbation


- le problème des frontières, car les frontières sont issues de la décolonisation anglaise et française. on a donc des frontières artificielle entre les pays, séparant des peuples. ces frontières ont été établies lors des accords de Sykes-picot.
- Diversité etnique et religieuse qui peut être source de tensions
- echec du nationalisme arabe

Lors de la décolonisation, on garde les frontières établies par les européens. il y a eu des tentatives d'unification du monde arabe, mais le monde arabe a toujours échoué dans sa quête du Panarabisme (rassembler les peuples arabes dans le même état) et de la création d'une union arabe. De plus, le projet était porté par Nasser mais il meurt en 70.

Depuis, les Etats sont restés tels quels. Le développement n'a pas vraiment progressé. La démocratie ne s'est aps installée non plus. Le nationalisme arabe dans sa confrontation avec Israël, va échouer.

Des enjeux géostratégiques :
- des problèmes internes, car c'est un carrefour de communications enntre les océanes, les contienents. Donc qui contrôle la région contrôle passage.
- c'est une région pétrolifère et une source d'approvisionnement importante pour les nords.

Donc les intérets des grandes puissances sont toujours en jeu. Cette zone devient donc source de conflits géo-politiques.
On voit à partir des années 90 une montée de l'islamisme, avec des partis pignon sur rue, des groupusculles qui vont mener des actions violentes. Par exemple, le Hezbollah : Chiites soutenus pas les iraniens au Liban.

=> fiche sur le conflit israélo palestinien

En 1991, toutes les perspectives étaient ouvertes, l'ordre bipolaire n'existant plus, donc restait un ordre multipolaire avec pour acteur principal l'ONU, ou un ordre unilatéral dominé par les USA. Le multilatéralisme a été mis en échec, ce qui est lié aux divisions entre grandes puissances, du manque de moyens de l'ONU, de plus les puissances mondiales sont ébranlées. Donc l'hyperpuissance américaine prend le contrôle des affaires internationales. On a une contestation de ce pouvoir par des minorités actives (islamistes) mais également les partenaires (france, allemagne, russie). on arrive donc avec la derniière guerre du golfe à la limite de l'unilatéralisme américain. Cette hyperpuissance est mise en difficulté par l'émergence de nouvelles puissances qui peuvent s'opposer aux USa (Chine, Inde, Brésil, Afrique du Sud). on est donc dans un monde de plus en plus multipolaire.

Partager cet article

Repost 0
Published by dupuyL2 - dans Histoire
commenter cet article

commentaires