Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 15:35
I - La croissance des flux

1 - l'essor des flux traditionnels

- un essor des flux de marchandise
- une croissance des flux illicites de marchandise

2 - La très forte croissance des flux d'invisibles

Conclusion : La mondialisation se caractérise par la forte croissance du commerce international et la multiplication des échanges de toutes natures. La Triade concentre 75% des flux de capitaux, des flux invisibles et des flux de marchandise. Cette croissance est rendue possible par les réseaux de communication (transport-NTIC) ces réseaux sont concentrés et maîtrisés par les pôles de la Triade.

II - Les espaces et les acteurs de la mondialisation

A - Les espaces de la mondialisation
1 - Les centres décisionnels

Les centres décisionnels sont les USA et le Canada, l'Europe occidentale, le Japon, NPIA (Singapour, Corée du Sud, hong Kong, Taïwan). Ils forment la Triade. Ce sont d'importants centres financiers.
-  Les plus grandes places boursières mondiales sont Londres, New York et Tokyo.
- Grands centres décisionnels, de recherche et de conception : Sièges des FTN (Firmes TransNationales). Ce sont des centres de communication, des plates formes multimodales, des Hub (très gros aéroports)

Ces grands centres décisionnels se trouvent dans les centres d'affaires (CBO) dans les métropoles de la Triade. Ces centres ont aire d'influence qui va au-delà de leurs frontières. Il existe également des  "villes mondes" (villes qui ont un rayonnement mondial). Les villes-mondes et les villes internationales fonctionnent en réseau. Elles communiquent et échangent des capitaux, des informations, des produits à haute valeur ajoutée en permanence. 20 métropoles dominent ainsi l'espace mondial. Par ailleurs, ce réseau fonctionne de manière hiérarchisée. C'est ce que l'on appelle l'archipel métropolitain.
- 4 villes-mondes : Londres, New York, Tokyo et Paris, qui communiquent avec les villes internationales.

2 -  Des périphéries plus au moins intégrés à la mondialisation

Les périphéries les plus intégrées sont l'Asie, l'amérique Latine et l'Afrique du Nord. Les littoraux sont plus attractifs que les terres, de part leur possibilité de transport par bateaux. L'attractivité de ces pays est due à une main d'oeuvre bon marché, peu qualifiée et sans système de charges sociales, sans syndicats. Ce sont des pays qui produisent principalement des produits manufacturés à faible valeur ajoutée.
La région du monde la moins intégrée est l'Afrique sub-saharienne. Elle n'attire pas les capitaux, les délocalisations, les NTIC. Cela s'explique par son manque d'infrastructures, et l'instabilité politique de la région. L'afrique sub-saharienne est spécialisée dans les produits agricoles et les matières premières



 

En asie orientale et du sud

En amérique latine

En afrique du nord, bassin méditerranéen, PSEM

 

En afrique subsaharienne

PUISSANCE EMERGENTE :

Caractères : Grand territoire

Grande pop

Pays atelier très attractif qui peu à peu diversifie leur production et accède aux hautes technologies

 


Chine

Inde

 

Brésil

 

 

ETATS EMERGENTS

Caractères : Pays atelier très attractif qui peu à peu diversifie leur production et accède aux hautes technologies

 

Bébés tigres (sud-est asiatique)

Mexique

 

 

Afrique du sud

PAYS INTERMEDIAIRES EN DEVELOPPEMENT.

Caractères : pays atelier plus ou moins attractif

 


 

 

Tunisie

Maroc

Algérie

 

PAYS LES MOINS AVANCES

Caractères : peu attractif, spécialisé dans les produits agricoles, matières 1ères et produits bruts

 


 

 

 

Qq exemples

***Pays producteurs de pétrole : pays riches mais non développés essentiellement situés au Moyen-Orient

 

 


Conclusion : à partir du travail réalisé, donnez une définition de la Division internationale du travail

 

ð      Les centres d’impulsion : la triade : centre de décision, de conception et de financement

ð      Les périphéries plus ou moins intégrées intégrées : espace de production manufacturée, pays ateliers..

ð      Les périphéries marginalisées : cf définition



La Division Internationale du Travail sépare le monde en deux.
D'un côté les cerveaux => centres décisionnels => métropoles
De l'autre côté les exécutants => périphéries intégrées + Les pays producteurs de pétrole (OPEP) => littoraux


B ) les acteurs de la mondialisation


Acteurs

Moyens pour favoriser la mondialisation.

…pour la freiner

Marchés régionaux

Libre échange, effacement des frontières

Dérégulation, libéralisation des éco

Protectionnisme revêtant diverses formes :

Subventions, quotas, mise en place de normes diverses : norme de qualité, norme sanitaire…

Etats

Dérégulation, libéralisation des éco

Politique d’aménagement du territoire pour attirer IDE : ex chinois ZES, + Zone franche

Diaspora

Remise

Réseaux d’influence

 

ONG

 

 

Mobilisation de l’opinion publique par des actions médiatiques

FTN

Investissement, délocalisation :

Par leur stratégie territoriale, jouent un rôle dans l’aménagement des territoires et leur développement

 

Organisations internationales

OMC, +FMI, Banque internationale…

Libre échange, effacement des frontières

Dérégulation, libéralisation des éco

 

Groupe de pression à l’OMC

*

Groupe de Cairns

G20

 

G 10

G 20

Réseaux illicites

Trafics internationaux, contrebande, contrefaçon.

Mafias et phénomène mafieux…

 

 

·       G 8




III - La mobilité des hommes accélérée par la mondialisation


=> Des flux touristiques :
- Du Nord vers le Nord
- Du Nord vers le Sud, Europe => maroc, la tuinisie, l'égypte, la turquie; USA => Caraïbes; Japon => Thailande, Indonésie
Ce tourisme est en croissance constante, chaque année, des centaines de millions de personnes se déplacent.

=> flux migratoires de travailleurs et de réfugiés
- travailleurs
non qualifiés : de Sud vers le Nord (amérique latine, asie => USA, asie, afrique => Europe)
qualifiés : Nord à nord

- réfugiés : sud à sud, un tout petit peu sud à nord

=> Croquis de synthèse " le monde : un espace structuré et hiérarchisé par la mondialisation"

IV - La mondialisation en débat
A) Une mondialisation remise en question


=> tableau



La nouvelle division internationale du travail renforce les interdépendance mais pose aussi une question : Renforce-t-elle les inégalités de développement comme le dénonce ceux qui contestent la mondialisation. Globalement oui car il semblerait que les PMA s' enfoncent dans la marginalisation, mais non pas parce que les périphéries en voie d'intégration dans la mondialisation connaissent un phénomène de rattrapage économique qui se traduit aussi par une amélioration des conditions de vie et de travail. On peut dire aussi que la mondialisation favorise les inégalités de développement à l'intérieur même des états, en favorisant les littoraux au détriment de l'intérieur. Mais, au regard de la plusieurs territoires l'on se rend compte que le développement des littoraux permet progressivement le développement de l'intérieur des terres. C'est pourquoi il est proposé une troisième voie, l'altermondialisme, qui propose une mondialisation régulée. Les adhérents au mouvement altermondialiste se réunissent lors de forums sociaux.


B) Vigueur et permanence des identités

- Pourquoi peut-on parler de standardisation ou d'uniformisation?
La standardisation est la consommation des mêmes produits (alimentaires, culturels...) à travers le monde. Aujourd'hui, on observe une relative américanisation de la consommation.
- Quels sont les acteurs de cette uniformisation?
Les FTN (Mc Do, Zara, H&M...) et  les médias
- Quelles en sont les limites? Ces limites remettent-elles en cause la mondialisation?
Limites : la culture de chaque pays fait que le monde ne peut pas consommer de la même manière les mêmes choses. Cela ne remet pas en cause la mondialisation car les groupes s'adaptent au consommateur.

=> Les identités se fondent sur ce que l'on appelle des ères de civilisation
- Ere de civilisation Occidentale
- Ere de civilisation Musulmane
- Ere de civilisation Asiatique

=> Occidentale
civilisations slaves, orthodoxes, européennes, australie-nouvelle zélande, latino-américaine
dû au christianisme

=> Musulmanes
Une partie de l'afrique, le moyen orient, l'asie centrale, l'indonésie
dû à la religion musulmane

=> Asiatique
Inde, asie du sud est, chine, japon
Partage de philosophies ou de croyances ayant des caractéristiques communes

Au regard de l'histoire il y a eu de grandes permanences de ces ères de civilisation malgré la mondialisation. On observe des zones de conflit au niveau des interfaces entre civilisations

On assiste à un repli identitaire qui s'appuie sur les religions, notamment l'islam, qui conduit à un enclavement des
extrêmes.

C) Le défi environnemental


=> Cours d'ECJS sur le sommet de Copenhague


Partager cet article

Repost 0
Published by dupuyL2 - dans Géo
commenter cet article

commentaires