Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 17:53

Thème 1 : Chapitre 2 - Les grands modèles idéologiques et la confrontation est/ouest jusqu'au milieu des années 1970

I - Aux origines de la guerre froide

A - La montée des tensions - 1945/1946


Deux pays aux modèles totalement opposés sur toutes les questions, les USA et l'URSS vont entre dans ce qu'on appelle la guerre froide. Les premières distorsions entre les deux pays apparaîtront à la conférence de Potsdam en août 1945. Les Usa mettent donc fin à la loi du prêt-bail (livraison d'arme), et l'URSS va refuser de ratifier les accords de Bretton Woods.
L'Europe devient alors le principal territoire de combat entre les 2 grandes puissances. Il y aura 3 points de conflit principaux :
- La grèce (conflit entre les royalistes et les communistes de 1946 à 1950) => le pouvoir aux royalistes
- La turquie (choisissent les USA qui leurs accordent une protection)
- L'Europe de l'Est (Staline tente d'établir un "glacis protecteur" autour de son pays, pour qu'en cas de conflit, la guerre se fasse autour de son territoire). Dès 1945, à la libération de l'Europe de l'Est , au fur et à mesure des élections organisées par l'URSS, les pays basculent dans le communisme. En 1946, Churchill va évoquer l'existence d'un rideau de fer qui se serait abattu sur l'Europe. La communication devient alors impossible entre les 2 grands modèles sur le territoire européen.
cf texte de Churchill p.27
En 1947, la rupture est faite entre le bloc soviétique et l'Europe démocratique libérale.

B - Deux modèles antagonistes et universalistes
1 ) le modèle américain

Tableau sur le modèle

Doc sur le film "Giant"
modèles :
- politique : fédéralisme, les états disposent d'une grande autonomie
- économique : le libéralisme, modèle économique basé sur la propriété privée, favorise l'initiative privée, capitalisme
- social : loisirs, société de consommation, american way of life, american dream, self made man (type qui se fait tout seul), idéal pionnier
- limites du modèle : la ségrégation

2) Le modèle soviétique
Doc : les obsèques de Staline
Tableau sur le modèle

L'URSS est un pays avec un parti unique : le Parti Communiste. Le président y est désigné par le secrétaire général du PC : Staline. Staline concentre donc tous les pouvoirs entre ses mains.
Au cours du film, il est présenté comme le p'tit père des pauvres, le génial successeur de Lénine, le compagnon d'armes... On assiste donc à un culte de la personnalité.
Le deuil n'est pas limité à la seule URSS mais dans les 15 pays sous occupation, les pays sous influence et les pays où le parti est puissant. Ce film est une hagiographie, c'est un film de propagande.
Au lendemain de la seconde guerre mondiale, l'occident est attiré par l'URSS en raison du prestige d'avoir gagné la seconde guerre mondiale en vainquant les nazis. L'URSS bénéficie du soutient des partis communistes Européens, des intellectuels et des artistes. Lors de l'Appel de Stockholm, il est demandé aux pays de ralentir le progrès en matière nucléaire. C'est alors un avantage pour Moscou qui gagne du temps pour ses recherches sur la bombe.

II - La rupture
A - Doctrine Truman contre Doctrine Jdanov


De 1945 à 1947, les pays de l'Europe de l'Est, libérés par les soviétiques, ont basculé dans le camp communiste. Les américains ne sont pas parvenus à arrêter cette expansion et ils craignent que la contagion communiste gagne encore de nouveaux territoires. Truman décide donc en 1947 sa volonté d'endiguer le communisme. En réponse, les soviétiques vont eux proclamer la doctrine Jdanov :

=> Doctrine Truman (doc 1p60)

12 mars 1947 par Truman, Président américain devant le parlement américain
Pour eux :
- USA = démocratie
- URSS = totalitaire, communiste
Les objectifs sont de lutter contre le totalitarisme et l'expansion du communisme. Il cherche à endiguer "containment" le communisme. Cela passe par un soutient financier aux pays pouvant sombrer dans le communisme.

=> Doctrine Jdanov (doc4p61)

22 septembre 1947 par Jdanov, responsable de l'idéologie au PC en URSS
Pour eux :
- USA = impérialiste
- URSS = anti-impérialistes qui cherchent à freiner l'expansion des USA
Ils vont donc pour cela mobiliser tous les partis communistes du monde pour lutter contre l'impérialisme américain. Ce groupement des partis va donner naissance au Kominform, qui permettra en réalité à Staline de gouverner tous les PC du monde.

B) L'organisation des blocs


1 ) L'organisation du bloc occidental (p57)

  • plan militaire =
formation d'une alliance militaire : l'OTAN (Organisation du Traité de l'Atlantique Nord) le 4 avril 1949
1949 : 12 membres : USA, Canada, France, RU, Benelux, Danmark, Islande, Italie, Norvège, Portugal
1952 : + grèce et turquie
Au départ, l'OTAN était une alliance défensive : si l'un était attaqué, tous étaient engagés dans le conflit. L'Europe devient donc sous protection des USA et donc de la bombe nucléaire. L'OTAN se dote de sa propre armée sous le commandement des USA.
  •  plan économique
mise en place du Plan Marshall : Aide financière apportée à tous les pays touchés par la guerre. La seule condition est d'acheter du matériel américain. Cette aide est rejetée par les pays de l'Europe de l'EST, mais les pays de l'Ouest l'acceptent, y compris la future allemagne de l'ouest. Ils vont pour cela créer l'OECE (Organisation Européenne de coopération économique ) en 1948. C'est à cet organisme que les USA versent l'argent, que l'organisation se charge de redistribuer.
  • la "pactomanie" américaine :
Les USA vont chercher des alliances dans le monde entier, ils passent des pactes avec le plus de pays possibles :
- l'OTAN
- le Pacte de Rio en 1947 - toute l'amérique sauf le canada => OEA (Organisation des états américains)
- Anzus (Australie, Nouvelle Zélande, USA) en 1951
- OTASE ( Organisation du Traité pour l'Asie du sud est) 1954
- Pacte de Bagdad 1955 (Moyen Orient : RU, Irak, Iran, Pakistan, Turquie)

2) L'organisation du bloc soviétique (p56)

  • plan politique : Création du Kominform en 1947 qui réunit tous les PC
  • plan militaire :
- Traité de coopération militaire entre l'URSS et les pays d'Europe de l'Est ( les pays satellites). En 1952 , l'URSS décide d'uniformiser l'armement dans tous les pays du bloc.
- 1955 : Pacte de Varsovie entre l'URSS et ses satellites : si un se fait agresser, les autres interviennent. Le pacte est utilisable pour mater une révolte interne au pays.
  • plan économique : 
- Création du CAEM en 1949 (Conseil d'aide économique mutuel). L'objectif est de rendre les économies interdépendantes en spécialisant chque pays dans une ressource particulière dont les autres auront besoin. C'est ce qu'on appelle la Division Internationale Socialiste du Travail.

C'est un bloc compact, avec une unité géographique. Il est dirigé par un homme à la main de fer : Staline.
- Forces du Bloc : il est plus solide, plus compact, et dirigé par un dictateur, uune politique totalitaire
- Faiblesses du bloc : il est encerclé par les alliances du bloc occidental. Il y a une fragilité interne qui est que certains pays vont réussir à à sortir de l'emprise du communisme : La Yougoslavie (p57) bénéficie d'un contexte particulier : sa résistance très active pendant la guerre avec une forte composante communiste possédant un chef : Tito. Cette résistance va aider à libérer le pays. Tito va alorrs rester sous influence soviétique et va alors être exclu du kominiform en 1948. Le bloc soviétique va gagner un allié de poids: la Chine devient communiste en 1949 sous l'autorité de Mao Ze Dong, suite à une guerre civile nationalistes contre communistes. A leur défaite les nationalistes vont s'installer à Taïwan, seul pays que les occidentaux reconnaîtront comme chinois, la chine populaire étant refusée le 14 février 1950 sera signé  le traité d'amitié d'alliance et d'assistance mutuelle entre l'URSS et la Chine durant 30 ans. Mais l'accord prend fin une dizaine d'années après le départ de la Chine. Le traité est intéressé, il permet à la chine d'engranger 300 millions de dollars.

3) la diabolisation de l'autre


La diabolisation consiste à parler de l'autre camp comme l'incarnation du mal par la propagande de l'époque (médias, arts, justice)

=> Du coté de l'URSS
- multiplication des procès contre les personnes suspectées d'espionnage (simulacres de procès => direction le goulag)
- dénonce la ségrégation raciale des USA
- le capitalisme triomphant qui exploite les classes sociales
- le nucléaire

=> Du coté des USA
- le maccarthysme : 50-55 : chasse aux communistes soupçonnés d'être infiltrés aux USA dans l'administration, l'armée, le cinéma. L'objectif est d'identifier et de traquer ces communistes non déclarés. Mise en place d'une commission qui fouille dans le passé des personnes. Demande de liste => règlements de compte parce que les personnes sur ces listes sont convoquées et doivent prouver qu'ils n'ont aucun lien avec les communistes, ou se repentir et dénoncer d'autres sympathisants.  Ce qui refusent deviennent marginaux (perte d'emploi, de logement... ex : Chaplin, qui s'est exilé en Angleterre). Les Rosenberg étaient soupçonnés de donner des informations capitales à l'URSS, ils ont donc été jugés et exécutés. Ils seront les seuls morts du maccarthysme.

III -Des crises multiples et contrôlées (1948 - 1962)
A) l'Europe au coeur des tensions : coup de Prague et Blocus de Berlin Ouest


1) le coup de Prague

Prague va basculer brutalement en dévoilant la tactique soviétique aux yeux du monde. Jusqu'en 1948 en Tchécoslovaquie subsiste un certain pluralisme (communistes, sociaux démocrates, libéraux) cette exception est due au fait que le PC était un parti fort et sans avoir été imposé par la force mais le fait que subsiste un pluralisme est inadmissible pour Staline, ce qui fait qu'il va faire pression sur le PC Tchécoslovaque qui va organiser des manifestations contre les autres partis. Le président du PC va imposer son parti et éliminer les autres.
C'est un coup brutal qui se remarque, c'est aussi le dernier à plonger dans le communisme.
mais les USA n'interviennent pas car ils considèrent que c'est un pays membre de l'Europe de l'Est donc membre du bloc soviétique. C'est donc la guerre froide.

2) Blocus de Berlin Ouest - 1948


L'URSS assiège Berlin ouest par le blocage des accès. Les deux super grands s'opposent sur la politique que va adopter l'allemagne et impose chacun de leur côté leur régime.
La partie occidentale divisée en trois est unifiée et sous la direction des 3 pays ensemble. Il développent une monnaie : le deutshmark en 1948. Staline face à cela comprend qu'il est en train de perdre l'allemagne et donc va mettre en place fin juin 1948 le blocus de Berlin Ouest,  il bloque tous les accès. mais les USA vont créer un pont aérien. Cela va durer jusqu'en mai 1949. Les USA n'entendent pas que Berlin ouest tombe sous l'autorité soviétique. C'est l'engagement de Truman, il ne cède rien.
Staline ne peut riposter qu'en abattant les avions, ce qui serait un cas de guerre, ce qu'il ne souhaite pas. il est donc pris ici dans son propre piège puisque les USA peuvent faire durer cette situation. Staline lève le blocus le 12 mai 1949. La doctrine Truman triomphe. En 1949, la RFA est crée et remplace le mode de fonctionnement antécédent créé sous le mode parlementaire et démoctratique. Ce nouveau pays indépendant va entrer dans toutes les alliances et va bénéficier du plan Marshall, et intègre l'OTAN en 1955.
Du côté soviétique, en octobre 1949, La RDA est créée. on voit donc apparaître les règles de la guerre froide, c'est à dire pas d'affrontement direct des supers grands, respect de la sphère d'influence, mais aucun territoire n'est cédé.

B) L'asie n'échappe pas aux tensions - Guerre de Corée

L'asie devient un enjeu de la guerre froide en 1949. le japon va être indispensable aux USA pour endiguer le communisme, ils vont donc les aider à se reconstruire.
La Corée est donc un pays pivot entre les 2 super grands. En juin 1950 a lieu un incident de frontière qui va être pris par Staline pour envahir le sud de la corée. Les USA vont alors demander à l'ONU d'intervenir en Corée pour lutter contre l'invasion (agression de la corée du sud par la corée du nord). Ils obtiennent l'accord de l'ONU pour aller lutter contre car l'URSS pratique la politique de la chaise vide et n'applique pas son droit de veto. S'ensuit alors une guerre des tranchées sous l'autorité de Mc Arthur. Puis vint la mort de Staline en 53, s'ensuit donc un  traité de paix pour la Corée.

C ) Deux crises majeures dans un contexte différent - Berlin et Cuba

1) l'affirmation du concept de coexistence pacifique


En 1953, Staline meurt. Cela entraîne 3 ans de Troïka, gouvernement à 3 hommes, parmi lesquels Khrouchtchev  qui sera secrétaire général en 56. Il dénonce les crimes de Staline lors du 20ème congrès du PCUS. Il va donc entammer une déstalinisation. Cela consiste à libéraliser légèrement l'URSS. 'est à partir de là que Khrouchtchev va proposer une co-existence pacifique. Cependant, le conflit va avoir lieu sur deux terrains, la conquête spatiale et le sport.
A la fin des années 1950,  l'URSS est le premier à  lancer un satellite, "Spoutnik" dans l'espace. Cependant, cela ne va pas empêcher la course aux armements, à de nouvelles crises.

2) La seconde crise de Berlin - août 1961

Le mur de Berlin est érigé en août 1961; il sépare Berlin est de Berlin ouest. L'autorité de la RDA et l'URSS ont décidé de faire se lever le mur, pour achever la division entre Allemagne de l'est et Allemagne de l'ouest. Le régime ouest allemand est décrit comme une dictature, où il n'y a pas d'élections libres. C'est un état policier avec une police politique, la Stasi. C'est un pays en difficultés politiques et économiques. Suite à la levée de ce mur, tout le monde s'attend à une réponse diplomatique des USA, grâce à la coexistence pacifique, qui fait que chacun est maître chez soi. Cette décision de la RDA de lever le mur s'explique par le fait que les allemands fuient massivement le territoire pour se réfugier à Berlin Ouest. C'est donc un aveu d'échec pour la RDA et son système totalitaire. De plus à cette époque la RFA est en plein essor économique. 3 millions d'allemands de l'Est ont quitté la RDA entre 45 et 61 pour aller en RFA. Le pacte de Varsovie justifie le mur par le réarmement de la RFA avec le concours des USA.

3) La crise des fusées de Cuba - 1962

Cuba est un état à 100km des USA. Mais il est contre les USA car jusque dans les années 1950 l'ile était dirigée par un dictateur servant les USA. Or dans les années 50 apparaît un mouvement d'opposition intérieur dirigé par Fidel Castro qui va renverser le gouvernement en place pour s'installer au pouvoir en 1959. Castro est nationaliste et désire mettre fin aux liens malsains entre Cuba et les USA. Les USA  vont donc très vite essayer de déstabiliser le nouveau régime de Castro. Castro va  donc trouver protection auprès de l'URSS. Les USA vont faire un débarquement à Cuba en 61, mais vont échouer face aux guérilleros Cubains. Cuba devient donc clairement communiste. En 1962, les USA ont la preuve formelle que des rampes de lacement de missiles  dont installées à Cuba. Cela veut dire que l'URSS a les moyens de toucher le territoire américain; De plus, ils découvrent qu'un navire transportant des missiles se dirige vers Cuba. Kennedy pose alors un ultimatum à l'URSS, en leur donnant 48h pour faire demain tour, sous peine de réaction musclée. Finalement, Khrouchtchev ordonne à ses navires de faire demi tour. Les USA ont donc en apparence gagné le conflit, mais l'URSS a obtenu  des USA qu'ils retirent les missiles postés en Turquie.  Khrouchtchev va en ressortir affaibli. La crise de Cuba est l'illustration parfaite de l'équilibre de la terreur, une des composantes de la guerre froide. Les USA ont la bombe A en 1945, l'URSS l'a en 49. Les USA ont la bombe  H en 1952, l'URSS l'a en 53.
Tout conflit direct devient impossible, parce qu'aucun des 2 pays n'est capable de vaincre l'autre. Ceci est l'argument majeur pour expliquer le fait que la guerre n'éclate pas.

IV - Le temps de la détente (1963 - 1975)
A - Des modèles remis en cause dans les années 1960


=> URSS :
Khrouchtchev se fait limoger en 1964 et est remplacé par Brejnev. Ce dernier est confronté à des difficultés. Le bloc se fissure (plus d'alliance avec la Chine en1959, qui n'a pas apprécié la déstalinisation) il y a également des divergences entre les pays de l'Europe de l'Est, avec les populations des démocraties populaires qui contestent de plus en plus l'influence soviétique. 1948 : le printemps de Prague : révolte des Tchèques. Le pacte de Varsovie va donc intervenir pour mater la rébellion. L'URSS est confronté à de grands problèmes économiques, et va donc être en pénurie de blé, or le grenier à blé du monde est les USA.

=> USA
Le camp américain est aussi confronté à des problèmes majeurs. Les USA vont s'embarquer dans le conflit au Vietnam à partir de 1964. il y aura jusqu'à 500 000 soldats américains au Vietnam. C'est la première guerre médiatique. L'image des USA est donc fortement écornée dans le monde et par les américains eux-mêmes ( hippies). Les USA n'arriveront jamais à gagner cette guerre, et le vietnam devient entièrement communiste en 1975. Cette période va être une période de contestation interne, notamment avec le mouvement afro-américain qui lutte contre la ségrégation.
Il y a aussi des fissures qui apparaissent dans le bloc occidental, notamment avec la France gaulliste. La france veut devenir un intermédiaire entre l'est et l'ouest, le porte parole des Sans Voix (tiers-monde). De Gaulle va donc s'employer à équiper la France u niveau militaire. Elle a la bombe nucléaire en 1960, et quitte le volet militaire de l'OTAN mais toujours alliée des USA. DE Gaulle va reconnaître la Chine Populaire communiste.  De Gaulle va condamner la guerre au Vietnam, et  va aussi essayer de s'introduire dans la "Chasse gardée" des USA, le continent américain. Il va donc en visite officielle au Canada en 1966 prononcer un discours qui dira : "Vive le Québec libre!", se faisant ainsi des alliés sur le territoire canadien. il multipliera les visites diplomatiques en Amérique latine. De Gaulle va tourner le dos à la politique pro-israëlienne, et va mettre en place une politique arabe. La France va donc devenir un médiateur entre Israël et le monde arabe.
Malgré toutes ces fissures, le rêve américain est toujours présent.

=> 1960 - 70 : La fin de la décolonisation
Les deux blocs vont donc tenter de ranger chacun de leur coté les pays nouvellement décolonisés, mais  ils voudront rester indépendants. On appellera cela le mouvement des non alignés.

B - Manifestation de la détente et persistance des rivalités

1963 : Mise en place d'une ligne téléphonique entre le Kremlin et la Maison Blanche. A partir de là, ils vont pouvoir se rencontrer. Nickson se rend en URSS en 1972, et Brejnev se rend aux USA en 1973. Cela va permettre à terme la décision de limiter les armements nucléaires. En 1963, ils décident d'interdire les essais nucléaires non sous-terrains. Des accords de limitation de l'armement sont signés : SALT 1 en 1972 et SALT 2 en 1979.
A partir de 1972, l'URSS qui a une pénurie de blé va se faire ravitailler par les USA. Cela va également instaurer une reprise du dialogue entre RFA et RDA. Le chancelier de la RFA Brandt va mettre en place en 1972 l'Ost politik. Elle aboutit en 1973 à la reconnaissance mutuelle des deux états. Cela permet de donc de se reconnaître, et ils abdiquent toute idée de se conquérir l'un l'autre. Ils vont donc pouvoir siéger à l'ONU.
Les accords d'Helsinki en 1975 regroupent 33 pays, essentiellement d'Europe de l'ouest et de l'est, plus le USA , l'URSS et le Canada. Ces accords portent sur :
- la sécurité en Europe,  avec la reconnaissance des frontières (plus de mouvement des frontières)
- la mise en place d'une coopération économique, scientifique et technique
- Signature des droits de l'homme, et particulièrement du droit de libre circulation des personnes et des idées.

Les accords apparaissent comme l'apogée de la détente, mais il ne faut pas oublier que la guerre du Vietnam, les tensions israëlo- arabes sont toujours présentes. L'URSS et les USA sont toujours en conflit indirect.


Partager cet article

Repost 0
Published by dupuyL2 - dans Histoire
commenter cet article

commentaires